kosmosya Index du Forum

kosmosya
Docteur en maths , universitaire retraitée , brevetée pilote d'avion , je souhaite communiquer dans ces domaines ; plus le militarisme , la géopolitique ,...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Théorème vivant"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Sciences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 378

MessagePosté le: Sam 1 Sep - 08:03 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Cédric VILLANI, mathématicien de haute volée,  ex-normalien, directeur de l' Institut Henri POINCARE, médaillé FIELDS, mérite vraiment d'être connu.
Son dernier livre " Théorème vivant" comporte 2 parties bien différentes: des pages mathématiques très sophistiquées d'un côté, des considérations intéressantes sur la vie quotidienne, de l'autre.

Pour commencer, voici la 4* de couverure:


 
Citation:
"Théorème vivant" est le récit de la genèse d'une avancée mathématique.
Nous voici emportés dans le quotidien d'un jeune chercheur de talent:
un véritable "road trip" de Kyoto à Princeton, de Lyon à Hyderabad, ...
Entre des échanges de mails enflammés entre son collaborateur Clément MOUHOT,
quelques refrains de chansons fredonnées au fil des équations et les histoires merveilleuses que ce père de famille raconte à ses enfants,
on suit la lente  et chaotique élaboration d'un nouveau théorème
qui lui vaudra la plus prestigieuse distinction du monde des mathématiques: la médaille FIELDS.
Aux antipodes de l'ouvrage de vulgarisation scientifique traditionnel, "Théorème vivant" est un chant passionné
qui se lit comme un roman d'aventures, jalonné de portraits de quelques-uns des plus grands noms des maths
et parsemé de vertigineuses équations qui peuvent exercer sur certains lecteurs une véritable fascination.
Avis à tous ceux qui gardent un souvenir cruel de l'étude des fonctions et de la résolution d'équations à plus d'une inconnue:
"Théorème vivant" vous réconciliera avec cette science
dont Cédric VILLANI sait comme personne, par la grâce de la passion, transmettre la magie, la beauté, la poésie.


à suivre ...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Sep - 08:03 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 033

MessagePosté le: Sam 1 Sep - 08:05 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

On est surpris par la passion de VILLANI pour les chansons de Catherine RIBEIRO, si sensuelles ...

Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 033

MessagePosté le: Dim 2 Sep - 16:36 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Article de yann MOIX dans le "Figaro littéraire" daté du 29 août 2012

Titre: " VILLANI, un poète des nécessités"

 
Citation:

Cédric VILLANI est, comme tous les mathématiciens, un poète des nécessités.
Des relations nécessaires entre les essences pures.
Dans "Théorème vivant" il raconte avec effervescence la beauté de sa manie: chercher, trouver.
Les formules mathématiques sont ici livrées à l'état brut, les équations sont en liberté dans leur écosystème,
sans concessions, scintillantes, mystérieuses, abruptes, élégantes.
Intégrales triples, sommes algébriques, dérivées partielles, séries de Fourier, rien ne manque.

Mais par une énigme inédite, par une insolite alchimie, le lecteur profane ne reste pas à la porte:
il est emporté par une énergie spéciale.
Cette énergie, c'est celle de l'enfance.
On ne cesse d'être frappé, à la lecture de cet ouvrage à nul autre pareil,
par la candeur de l'auteur, sa naïveté, sa fraïcheur.
Ses dégagements sur les paysages de campus, son idole Catherine RIBEIRO, les petits oiseaux ou l'amour,
devraient prêter à sourire.
Mais quelque chose de très profond congédie toute moquerie:
le sujet de cette vie, de ce destin, de ce livre, c'est la FRAICHEUR, la perpétuelle inventivité.
Sous la candeur, le génie mathématique.
Le prélude nécessaire à toute découverte, à toute explosion.

C'est un enfant qui a écrit ce livre.
Parce que seul un enfant peut tout voir à neuf, comme s'il nettoyait le monde à chaque regard qu'il pose sur lui.
Le cerveau de VILLANI, ce livre en apporte la preuve, a besoin de cette infantilité, de cette immaturité,
pour cerner l'infinie complexité des mondes qu'il découvre, qu'il bâtit, qu'il défriche, qu'il invente.
"Théorème vivant", jusque dans son étanchéité de lecture, est un roman d'aventure raconté à des adultes, mais par un petit enfant.

La prouesse intellectuelle n'est jamais soulignée:
ce qui se libère à nos yeux, c'est l'étonnement;
et d'abord, le propre étonnement de celui qui voit, qui a vu le premier, a été le seul et le premier à voir, à démontrer, à prouver.
Aventure de celui qui va plus loin que ses prédécesseurs, dans des boues mathématiques
où l'on s'enfonce aussi aisément que dans des sables mouvants.
Il y a une prime à l'intuition, à la candeur et au courage, à l'inconscience surtout.

VILLANI est lui-même, il ne sait parler que sa langue, c'est précisément la marque de l'écrivain.
Que cette langue soit imperméable ou non, il suffit d'aller faire un tour du côté de JOYCE pour se persuader que la question n'est pas là.
Voici un roman d'un genre neuf.
Le "roman ultraspécialisé marche ou crève".Il fallait oser se livrer sans rien dévoiler ou réciproquement.
L'important est de ne pas se trahir.

Avec son altitude qu'il n'a pas souhaité rabaisser, sa folie qu'il n'a pas daigné lisser, sa démesure qu'il n'a pas cherché à brider
et sa gentille gentillesse qu'il ne s'est pas contraint à brusquer,
VILLANI fait une entrée personnelle, unique, genre HAPAX, dans la littérature française...


Revenir en haut
avonya


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 292

MessagePosté le: Mar 4 Sep - 08:13 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

 
Code:
Bonjour Cédric VILLANI,

Merci d'avoir pris la peine de citer une bonne demi-douzaine de
matheuses de haut rang dans votre dernier livre ; les medias n'ont que
trop tendance à les occulter ...

2 absentes de marque : Mme CHOQUET-BRUHAT, académicienne et épouse
d'académicien ; elle siège en section Mécanique, a produit plus de 150
publications et a eu l'honneur, comme vous, d'être invitée à l' IAS de
Princeton où elle a collaboré avec EINSTEIN en personne (elle est très
âgée). J'ai été fière d'obtenir une lettre de recommandation pour un
poste de maître de conférences de la part de Mr CHOQUET.
Aussi Ingrid DAUBECHIES dont Yves MEYER -mon ex-collègue à Strasbourg-
a reconnu publiquement l'importance de sa contribution en théorie des
ondelettes ; et puis, elle aussi, invitée à Princeton !

Curieusement, vous ne parlez pas de cette théorie des ondelettes dans
votre livre; d'après la presse, elle devrait rendre les séries de
Fourier quasi-caduques !
Est-ce bien fondé?

Amicalement



Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 033

MessagePosté le: Jeu 6 Sep - 10:35 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Videos intéressantes avec VILLANI :
http://images.math.cnrs.fr/Theoreme-vivant.html


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 378

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 20:05 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

VILLANI écrit dans ce livre qu'il a une ligne directe avec le Dieu de la mathématique lequel  lui inspire, avec fulgurance, ses nouveaux théorèmes ...
Malheureusement, précise-t-il, ces coups de fil divins sont trop rares !
C'est déjà ce qu'écrivait EINSTEIN ...


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 378

MessagePosté le: Sam 22 Sep - 09:19 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Dans un article de presse où Villani est interviewé par le jeune patron de la prestigieuse firme italienne FIAT, ce dernier lui dit:
" Ce qui me frappe chez toi, c'est que tu rends les maths SEXY ! "
Cela surprend un peu mais c'est bien fondé, d'autant plus que Villani est beau garçon, habillé comme un dandy, une tête romantique coiffée à la Chopin ...


Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 033

MessagePosté le: Lun 24 Sep - 04:31 (2012)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Nouvelle critique du livre de Villani:



Lecture de rentrée : "Théorème vivant" de Cédric Villani
Par Enro, vendredi 14 septembre 2012 à 12:22 :: #462 :: rss :: tags livre, maths


 
Citation:

La personnalité inattendue de la rentrée littéraire 2012 est sous doute Cédric Villani, qui raconte dans Théorème vivant (Grasset) une tranche de sa vie et de son travail de mathématicien, comprise entre mars 2008 et février 2011. C'est précisément la période où il parvient, avec son collaborateur Clément Mouhot, à établir mathématiquement la preuve de l'amortissement Landau non linéaire, et obtient la médaille Fields.


Cédric Villani affirme lui-même dans un entretien au "Nouvel Observateur" qu'en 1905, Henri Poincaré avait exposé au grand public ses propres théorèmes dans "La Valeur de la science". Mais à la différence de Poincaré, Villani offre le témoignage d'une recherche en train de se faire et nous entraîne dans ses pas de Lyon à Budapest en passant par l'Inde, Paris et Princeton. De ce fait, on rapprochera plutôt son ouvrage du Seed to Seed du biologiste Nicholas Harberd (non traduit, voir ma recension), journal de bord de l'année 2004 à la fois lyrique et pédagogique. À la différence que Théorème vivant est une commande du patron des Editions Grasset, Olivier Nora, en mars 2010 : Villani reconstitue son histoire en partie a posteriori, et avec la reconstitution vient sans doute la réécriture.


À défaut d'atteindre la vérité de l'historien, le lecteur de Théorème vivant pourra toucher du doigt la vérité mathématique et sa construction. Celle-ci procède d'un double mouvement : les grands traits d'une démonstration redevables à l'inspiration, et la force brute permettant de passer d'un point à l'autre de la démonstration et d'en assurer la continuité logique. L'auteur montre bien comment l'intuition, l'expérience, le hasard des rencontres et des discussions forgent une quête aussi longue et complexe (l'article publié dans Acta Mathematica fera 173 pages). Les erreurs, aussi, participent de cette construction : Villani rappelle la mésaventure d'Henri Poincaré, dont l'article sur le problème des trois corps dut être rappelé par Acta Mathematica suite à la découverte d'une erreur. Laquelle erreur fut fertile puisque Poincaré "découvrit qu'il avait démontré le contraire de ce en quoi il avait cru" et fonda ainsi la théorie des systèmes dynamiques [p. 212] ! La même chose semble arriver à Mouhot et Villani lorsque leur article, jugé imparfait, est rejeté par la même revue. La première réaction est l'abattement. Puis le sort de l'article bascule sur une illumination de Villani dans une chambre d'hôtel d'Ann Arbor. L'article corrigé et réécrit ressort "bien plus fort", avec un plus grand domaine de validité et au passage la résolution d'un "problème qui intriguait les spécialistes depuis longtemps" [p. 223].


Comme Nicholas Harberd, et comme les héros des deux films documentaires de Mathias Théry (un doctorant en biologie et une équipe de recherche en physique), l'auteur fait des va-et-vient entre ses réflexions sur l'activité du chercheur et la description de son travail — auxquels il ajoute une plongée dans l'histoire des mathématiques. L'imbrication de ces différents niveaux de lecture lui permet des analogies très percutantes, comme lorsqu'il compare l'"exploration par marche au hasard" des Markov Chains Monte Carlo avec le parcours intellectuel du chercheur "qui change de continent scientifique au gré des rencontres". Cédric Villani raconte également l'un de ses rêves, procédé utilisé par Mathias Théry et Etienne Chaillou dans leur film "Cherche toujours".

Certains épisodes de ce livre sembleront familiers à n'importe quel chercheur : les nombreux échanges de courriel avec son collaborateur (une centaine en février 2009, plus de deux cent en mars [p. 119]), la correspondance avec les rapporteurs d'un article refusé, la (re)découverte d'un article princeps (de 1960 [p. 186]) qui éclaire et renforce le travail en cours ; tandis que d'autres nous font pénétrer dans l'intimité d'un mathématicien hors pair : sa rencontre avec John Nash, le coup de téléphone annonçant la médaille Fields, son séjour à l'Institute for Advanced Study de Princeton. À leur lecture, on se dit que Cédric Villani serait bien inspiré de tenir un blog comme ses confrères et médaillés Fields Alain Connes, Terry Tao ou Timothy Gowers.



Justement : son site personnel vient de subir une cure de jouvence et s'organise désormais autour d'un blog, dont on espère qu'il conservera le même ton que "Théorème vivant" ! Quant à son collaborateur Clément Mouhot, il est déjà blogueur et on ne peut que lui souhaiter de marcher dans les pas de son aîné…




 



Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 378

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 18:10 (2013)    Sujet du message: "Théorème vivant" Répondre en citant

Le dernier livre de Cédric VILLANI "Théorème vivant"  édité récemment, s'est déjà vendu à plus de quarante mille exemplaires! Bravo !
Et  le tsunami n'est pas près de s'éteindre !
Il est vrai que, pour un médaillé FIELDS, les portes s'ouvrent largement tous azimuts, la pub pour ce livre est omniprésente.
On voit ce matheux-dandy si souvent dans les médias qu'on en arrive à se demander s'il lui reste encore assez de temps libre pour diriger à fond l' IHP,
cette institution de prestige alors qu'il doit assurer, en plus, des cours à l'université de Lyon.
Tant mieux s'il peut tout cumuler avec bonheur, y compris son rôle de papa de 2 jeunes enfants...sans oublier son épouse, normalienne comme lui.
Bonne continuation, Cédric le flamboyant  !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:27 (2017)    Sujet du message: "Théorème vivant"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Sciences Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com