kosmosya Index du Forum

kosmosya
Docteur en maths , universitaire retraitée , brevetée pilote d'avion , je souhaite communiquer dans ces domaines ; plus le militarisme , la géopolitique ,...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Vers la sobriété heureuse..."
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Livres et revues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Sam 24 Déc - 13:19 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Pour commencer:


 
Citation:

L'économie ? Ce  n'est plus depuis longtemps qu'une pseudo-économie qui , au lieu de répartir et gérer les ressources communes à l'humanité
en déployant une vision à long terme, s'est contentée dans sa recherche de croissance illimitée,

d' ELEVER  la  PREDATION au rang de SCIENCE !

Le lien filial et viscéral avec la Nature est rompu :
elle n'est plus qu'un gisement de ressources à exploiter , à épuiser.



Voilà qui mérite réflexion  !
à suivre ...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Déc - 13:19 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 07:43 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

RABHI et les femmes :

- en positif:

Le témoignage le plus incontestable que j'aie pu admirer de la puissance féminine, en tant que gardienne de la vie, eut pour théâtre le Sahel.
Dans les années 80, les récoltes avaient été anéanties par la sécheresse et la nourriture a cruellement manqué.
En ces circonstances, l'impuissance de l'être humain confine à l'humiliation.
Les hommes en plein désarroi furent contraints à aller chercher du travail ailleurs ou couvrirent de ce prétexte leur fuite.
Les femmes, chargées d'enfants, ont déployé une énergie vitale insoupçonnable, que le harassement semblait renouveler ou aiguiser plutôt qu'épuiser ou émousser.
Elles allaient en troupes vaillantes dans le désert pour, battant durant des heures une plante qui s'accroche aux vêtements  par ses petites griffes -le cram-cram-
en extraire laborieusement une graine de survie.
L'épreuve extrême dont ces femmes démunies de tout ont triomphé, m'a profondément ému, empli de gratitude et d'amour.
Elle m'a inspiré  cette petite évocation:

"Peut-être devons-nous demander, en un dernier courage,
aux femmes gardiennes de l'eau, du feu et de la terre,
gardiennes de la Vie,
de gravir les grandes éminences sacrées
et faire offrande au Crépuscule
du reste de notre ferveur
pour que demain ne soit pas sans Lumière "

en négatif:

 On peut objectivement se demander si des pierres luisantes telles que les diamants, méritent  le sacrifice de toute une vie de mineurs
consignés dans les entrailles de la Terre, ceci afin que de belles femmes puissent, sous les lustres vaniteux des grandes réceptions,
les exhiber et ainsi affirmer leur appartenance à la caste des nantis !
Ce qui ne les met pas pour autant à l'abri de tous les tourments de la vie ...




Revenir en haut
avonya


Hors ligne

Inscrit le: 26 Mai 2008
Messages: 291

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 10:28 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

RABHI et les mâles :


 
Citation:

Comment ne pas douter d'une civilisation qui a fait de la cravate le noeud coulant symbolique de la strangulation quotidienne ?
Cet ornement ne serait-il pas en fait une laisse, tenue par la fameuse "main invisible"
une laisse qui procure une sensation de libération lorsqu'elle est reléguée en fin de journée,
une journée dont elle a marqué la rigueur laborieuse?

De même, la sémantique révèle bien des vérités cachées:
que penser des expressions comme
- matériel humain
- compression du personnel
- ressources humaines

- ...
Toutes ces observations ne sont-elles pas révélatrices d'une vérité fondamentale,
à savoir le caractère dérisoire de cet être humain pris dans la société de l'argent-finance,
une fois intégré un système de valeurs fondé sur l'excellence, la compétitivité,
et ce, dès la phase d'apprentissage de la vie,
et promouvant toutes les vanités attachées à la réussite sociale?
Celle-ci n'est pourtant pas garante d'une vie pleinement réussie !



Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 15:02 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

On sent tout de même que RABHI n'est pas un scientifique, pas un intellectuel de haut niveau.
Comme femme scientifique, il n'arrive à citer que Marie CURIE .

Mais depuis cette  franco-polonaise, 2 fois prix NOBEL, il y en a eu bien d'autres,
- des femmes NOBEL en sciences, en médecine,
- des femmes qui ont trouvé de nouveaux théorèmes en maths (j'en suis)
- des femmes membres de l'Académie des sciences, en France ou ailleurs,
- des femmes qui dirigent de grandes entreprises ce qui implique des connaissances avancées en sciences de gestion,
- des femmes commandants de bord dans les compagnies aériennes, il faut une formation sûre en science aérodynamique,
- ...

Oui , RABHI est bon pour l'agroécologie, le retour raisonné à la terre
mais ce n'est pas lui qui a inventé le fabuleux Internet,
ce sont des scientifiques de haut niveau qu'il néglige un peu ...

A chacun sa spécificité, respectueuse de celle d'autrui !


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 18:20 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Les idées de RABHI sur la vérité:


 
Citation:

La Vérité n'est pas à débusquer quelque part.
Aucune philosophie, aucun dogme, aucune idéologie ne peut la capturer
encore moins la mettre en cage.
Elle ne se révèle que lorsque nous cessons de spéculer et de nous tourmenter.
Nous ne pouvons en être visités que dans l'immobilité et le silence.
Et dans cet état, il n'y a place pour aucun point de vue, aucune opinion
à propos de ce sur quoi il n'y a rien à dire (??)

La vérité semble pré-exister à tout ce qui existe.
Il est probable -du moins c'est ainsi que je le ressens-
que ce soit ce que nous appelons dans une approximation intuitive.
et sous l'aiguillon d'un doute permanent,
la PUISSANCE  du  DIVIN
que les primitifs, nos lointains géniteurs,
pressentaient dans toutes les manifestations de la vie.


Mais nous pouvons expérimenter, au quotidien, où se niche la non-vérité !


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 18:40 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Et si la Vérité passait aussi  (passait surtout)par les maths et leur exactitude enchanteresse, irréfutable ?

Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Dim 25 Déc - 19:09 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

L'enfermement, selon RABHI:


 
Citation:

J'attire l'attention du public sur l'itinéraire des êtres humains au sein de la modernité:
de la maternelle jusqu'à l'université, ils vivent un enfermement.

Le vocabulaire que nous employons au quotidien, en est représentatif:
- certains d'entre nous se rendent dans des casernes
- pendant que d'autres travaillent dans de petites, moyennes ou grandes "boîtes"
- même pour nous divertir nous allons "en boîte" (de nuit)
- et comment y allons-nous ?
- dans nos "caisses" bien sûr !
- il y a même les "boîtes à vieux"
- avant que notre itinéraire terrestre s'achève dans les "boîtes ultimes" (les cercueils)

Qu'ils en soient conscients ou non, tout est exigu dans la vie des citadins, à commencer par l'absence d' horizon.
La télévision, avec ses images témoignant de la vastitude du monde, se charge de nous le faire oublier un instant.
Cet univers quasi-carcéral atteint son apothéose avec la prolifération de clés, serrures, codes d'accès, caméras de surveillance, ...

Un tel univers de prévention, de suspicion, ne peut évidemment produire que des toxines sociales exacerbant un sentiment d'insécurité
en créant de véritables barricades, intérieures et extérieures..


Il y a même des gens qui s'enferment volontairement , à vie, dans des couvents, des cloîtres, des abbayes, des carmels, ...
Sont-ils malheureux pour autant ?


Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 05:38 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Extrait de la "Charte internationale pour la Terre et l'Humanisme" de Pierre RABHI :

Le féminin au coeur du changement:

Citation:
La subordination du féminin à un monde masculin outrancier et violent
demeure l'un des grands handicaps à l'éducation positive du genre humain.
Les femmes sont plus enclines à protéger la vie qu'à la détruire.
Il nous faut rendre hommage aux femmes, gardiennes de la vie,
et écouter le féminin qui existe en chacun de nous.


Bravo, Pierre !


Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 05:56 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Plan de la Charte:

1. Constats: la Terre et l' Humanité gravement menacées
- le mythe de la croissance indéfinie
- les pleins pouvoirs de l'argent
- le désastre de l'agriculture chimique
- humanitaire à défaut d'humanisme
- déconnexion entre l'humain et la nature

2. Propositions: vivre et prendre soin de la vie

- incarner l'utopie
- la terre et l'humanisme
- la logique du vivant
- le féminin au coeur du changement
- agro-écologie
- sobriété heureuse
- relocalisation de l'économie
- une autre éducation

Les détails de la Charte sont dans le livre de RABHI : "Vers une sobriété heureuse"


Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 06:20 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Autre texte de RABHI:

Des songes heureux pour ensemencer les siècles



Il y eut aussi des êtres humains que le discernement éveilla au respect.
Ils éduquèrent leur progéniture en leur disant :
Citation:

"Sachez que la création ne nous appartient pas mais que nous en sommes les enfants.
Gardez-vous de toute arrogance car les arbres et toutes les créatures sont également enfants de la création.

Vivez avec "légèreté" sans jamais outrager l'eau, le souffle ou la lumière.
Et si vous prélevez de la vie pour votre vie, ayez-en de la gratitude.
Lorsque vous immolez un animal, sachez que c'est la vie qui se donne à la vie et que rien ne soit dilapidé de ce don.
Sachez établir la mesure de toute chose.
Ne faites pas de bruit inutile, ne tuez pas sans nécessité ou par divertissement.

Sachez que les arbres et le vent se délectent de la mélodie qu'ensemble ils enfantent
et que l'oiseau porté par le souffle est un messager du ciel autant que la terre.

Soyez très éveillés lorsque le ciel illumine vos sentiers
et lorsque la nuit vous rassemble, ayez confiance en elle
car si vous n'avez ni haine, ni ennemi,
elle vous conduira sans dommage sur ses pirogues de silence jusqu'aux rives de l'aurore.

Que le temps et l'âge ne vous accablent pas
car ils vous préparent à d'autres naissances
et dans vos jours amoindris, si votre vie fut juste,
il naîtra de nouveaux songes heureux pour ensemencer les siècles."


Dernière édition par delly le Mar 27 Déc - 13:20 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 06:43 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

La "lucropathie" (amour excessif de l'argent)

L'être humain affecté d'une sorte de "lucropathie" affligeant sa psyché, est avant tout habité par un mythe fondateur.
Il est possédé par ce qu'il croit posséder.

Les économistes, avec leurs chiffres, leurs équations, leurs ratios, peuvent rendre intelligibles les mécanismes d'un phénomène apparemment rationnel
mais ils occultent le paramètre le plus déterminant, à savoir que la finance est une croyance d'essence quasi-métaphysique
ancrée au plus profond de la subjectivité humaine.

De ce lieu inexpugnable, elle devient hantise dévorante, divinité tutélaire, joue à son gré de l'espoir et du désespoir,
domine les Etats, donne cette sensation vaniteuse de puissance qui set probablement d'antidote à la peur de l'insignifiance et
de la finitude d'une vie humaine qui devient dérisoire lorsqu'elle ne se relie pas à la somptuosité du monde.

Comment sans cela comprendre l'emprise d"un tel phénomène sur toute réalité ?
Matière sonnante et trébuchante à l'origine,l'argent-finance s'est transformé en un fluide, un esprit qui souffle où il veut,
attisant toutes les frustrations dans le seul dessein de perpétuer son magistère.

C'est pour lui complaire que l'on fabrique des armes qui déshonorent le génie de notre espèce
et que l'on installe sur la Planète un ordre anthropophage appelé " mondialisation"


Revenir en haut
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 011

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 06:51 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

L' enthousiasme et le divin

Citation:
La vie n'est une belle aventure que lorsqu'elle est jalonnée de petits ou de grands défis à surmonter,
qui entretiennent la vigilance, suscitent la créativité, stimulent l'imagination, et, pour tout dire,
déclenchent l'enthousiasme, à savoir le divin en nous.

La joie de vivre est une valeur suprême à laquelle nous aspirons tous
mais que des milliards de dollars ne peuvent offrir.

Elle est une sorte de privilège, le fait d'un prince mystérieux
qui l'octroie à la chaumière et peut, à son gré, la refuser au palais le plus somptueux.


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 12:54 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

L'hypermarché de l'information et le jeûne informationnel purificateur

Citation:
Nous voyons aujourd'hui naître une sorte d'hypermarché de l'information où tout et son contraire cohabitent.
Mensonges et démentis sont à la portée de chacun.
De nombreux ouvrages sont le fruit de simples compilations de données puisées dans l'immense réservoir des faits et des événements
et que chacun interprète à sa façon.
Dans l'océan complexe des turpitudes et des vertus, l'honnête citoyen aura de plus en plus de difficultés à se faire une opinion.
Perdu dans le labyrinthe des "pour" et des "contre", des "pro" et des "anti"
et après avoir hurlé:
"où est l'issue ?", "où est la vérité ?", "qu'est-ce que la vérité ?"
il pourra toujours et à tout moment recourir à l'apaisement que procure le silence.
Ah, le silence ...
Quelle merveille !
Faire de temps en temps une bonne diète de l'information, comme un jeûne purificateur,
est probablement un acte de sobriété des plus bénéfiques
.


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 14:28 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Rayonnement international de l'association "Terre et Humanisme" de RABHI

infos@terre-humanisme.fr

Dernière-née en décembre 2009, l'association "Terre et Humanisme Roumanie" prévoit l'aménagement d'une première ferme expérimentale de démonstration pour des enfants,
ainsi que celui d'un centre de formation en agroécologie, sur une surface agricole déjà acquise dans la région roumaine de Moldavie.

C'est à la suite du succès de l'aménagement agricole et écologique des terres du monastère de Solan, dans le sud de la France, selon les directives de Pierre RABHI,
que l' Eglise orthodoxe roumaine l'a invité à transmettre l'agroécologie dans son pays.

Le patriarcart roumain, très proche de ses fidèles, au travers de nombreuses implications sociales, et ce jusque dans les régions les plus reculées du pays, dispose d'environ cinq cents monastères susceptibles de suivre le modèle agroécologique.

Un grand chantier en perspective auprès de nombreux petits paysans ...


Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Lun 26 Déc - 14:44 (2011)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..." Répondre en citant

Le Mouvement '"Oasis en tous lieux"

Né dans une oasis, Pierre RABHI a toujours été sensible à la symbolique de ces lieux de ressourcement, nichés au coeur des déserts.
C'est pour répondre à la désertification humaine, économique, morale, qu'il a lancé le Mouvement des Oasis en tous lieux.

Exemple: l'oasis de Bellecome (26) expérimente et promeut un habitat léger (yourtes, tipis, roulottes) permettant de se loger autrement, tout en restant proche de la Nature et en minimisant l'empreinte environnementale.
Ce Mouvement reçoit le soutien financier de la Fondation suisse "Luciole" .

oasisentouslieux@gmail.com


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:12 (2017)    Sujet du message: "Vers la sobriété heureuse..."

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Livres et revues Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com