kosmosya Index du Forum

kosmosya
Docteur en maths , universitaire retraitée , brevetée pilote d'avion , je souhaite communiquer dans ces domaines ; plus le militarisme , la géopolitique ,...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Un prince français"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Livres et revues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 015

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 14:35 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

"Un prince français"
par le chef de la "Maison de France, le "dauphin" Jean de France.
Ed. Pygmalion, 2009.

Premières impressions sur le chapitre 10 consacré à la Défense:

les propos sont un peu contradictoires puisque d'une part le prince se dit nullement réjoui par la course aux armements et que, d'autre part, il préconise le renforcement du rayonnement international de la France par l'accroissement des exportations d'armes !
Le prince m'a dédicacé mon exemplaire de son livre, avant-hier à Fontainebleau ; je lui ai rappelé cette terrible phrase d' EINSTEIN, dans son autobiographie:

"La militarisation, c'est le cancer de la civilisation"

Comme le prince dit son admiration pour l'illustre physicien dans ce livre, il est resté coi !

Un prince qui se proclame chrétien, ne devrait-il pas être pacifique et pacifiste ...?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 14:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Ven 16 Avr - 16:50 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

Quelques affirmations discutables du prince Jean, extraites de son livre :
Citation:

"Nos grands vins font autant pour la renommée de la France dans le monde que ses monuments historiques ou ses réussites industrielles ..."

Citation:

"Avec le ralliement de la France à l' idéologie européenne, avec sa dilution dans une Union construite artificiellement, c'est l' Europe tout entière qui s'est trouvée abaissée et trahie dans ses espoirs de redevenir un pôle actif d'influence dans le monde ..."

Citation:

"La monarchie est un accélérateur de croissance ..."


Citation:
" La monarchie est éminemment moderne "


Qu'en pensez-vous ?

A suivre ...


Revenir en haut
fa544091


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Sam 17 Avr - 18:34 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

Bonjour,
Je ne puis parler que de la Belgique. le Roi Albert II est le roi DES Belges et non le roi DE Belgique; Je crains que les prétentions de la Maison de France soient de restaurer l'institution d'un roi DE France. Cette optique ne me semble pas être en harmonie avec notre époque, sa démocratie et son parlement. Le Roi, en Belgique, 'règne mais ne gouverne pas'. Cela semble quelque peu subtil et pourtant c'est dans cette nuance que réside la valeur de l'institution monarchique en Belgique. On dit que le Roi exerce un rôle d'influence. En effet, la Belgique est un pays compliqué et les choses ne s'améliorent pas. Pourtant l'unité de la Belgique tient surtout par la majorité monarchiste. Dans bien des situations explosives, c'est le Roi qui a réussi à désamorcer les choses; le prince héritier , Philippe, époux de la princesse Mathilde, conduit de nombreuses missions économiques et c'est précisément son titre qui ouvre de nombreuses portes.
En conclusion, il me semble que comprise ainsi, une monarchie a un rôle positif et démocratique, avec l'avantage que le règne dure tandis que les gouvernements, les majorités parlementaires ne font que passer. L'effet 'escalier' ou toboggan de la vie politique s'en trouve modéré.
_________________
Qohelet


Revenir en haut
Yahoo Messenger
ferdiana


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 375

MessagePosté le: Sam 17 Avr - 19:54 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

Oui, mais le roi belge bénéficie tout de même de privilèges surannés, ne serait-ce que le montant exorbitant de sa "liste civile" laquelle est tellement supérieure à la rémunération d'un président de la république !
Le nouveau joujou qu'Albert s'est offert récemment, son yacht de luxe très coûteux , a fait bien jaser et pour cause ...


Revenir en haut
fa544091


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Dim 18 Avr - 18:54 (2010)    Sujet du message: le roi des Belges Répondre en citant

Bonjour,

La famille royale belge est la Maison des Saxe-Cobourg-Gotha. Le premier roi des Belge était parent de la reine d'Angleterre et n'a accepté qu'après le désistement d'un prince français qui avait déclaré la Belgique ingouvernable. La famille royale belge a sa fortune personnelle et nombre de membres de la famille 'travaillent'. Le yacht auquel vous faites allusion n'a rien à voir avec la liste civile, c'est-à-dire l'argent attribué au roi pour gérer les frais du palais et de son personnel.Un Président de
République ne paie pas de sa poche l'entretien de ses locaux et bien d'autres frais découlant de sa fonction comme les réceptions de personnages officiels. Quant à se payer un yacht sur le dos des citoyens, ce serait un scandale. De même en Belgique. Les listes royales sont sans cesse réduites et ne concernent plus que le roi et le prince héritier. Quant à ce que fait le roi de sa fortune personnelle, cela le regarde. Toujours est-il qu'il mène une vie simple et proche du peuple. Mais nous n'allons pas discuter là-dessus, nous n'en finirions pas, par manque de documents tenant lieu de preuves. Je précise cependant à nouveau qu'en Belgique le roi est le roi DES belges et que tout ce qui le concerne est soumis au vote des représentants .
Un pays n'est pas l'autre; il se peut qu'en France, même un roi des Français,comme Louis XVIII, ne soit pas un élément politique ayant une valeur en l'état. Il appartient aux Français d'en décider. J'ai seulement désiré rendre compte de la situation belge où il ne ME semble pas qu'un président de république réussirait mieux, politiquement parlant.
En qualité de fonctionnaire, j'ai prêté serment au Roi, à la Constitution et aux lois du peuple belge. Je m'y tiens.
Je crains que quel que soit le régime, il vaut ce que valent les hommes et malheureusement, sous n'importe quel soleil, l'espèce est la même.
_________________
Qohelet


Revenir en haut
Yahoo Messenger
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 015

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 11:22 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

On ne devrait accéder à la "fonction suprême" que par le mérite, pas par la naissance ; le caractère héréditaire de la monarchie est inacceptable de nos jours.
La monarchie ne sera JAMAIS rétablie en France et finira par disparaître, tôt ou tard, sur toute notre Planète; ce sera une preuve de la maturité des peuples ...


Revenir en haut
fa544091


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juin 2008
Messages: 29

MessagePosté le: Mar 20 Avr - 08:42 (2010)    Sujet du message: fonction et mérite Répondre en citant

Bonjour,
En ce qui concerne 'la fonction suprême', vous avez évidemment raison. La sagesse étant la conjonction de la connaissance et de la vertu, seuls les sages devraient l'exercer. Cependant, ce n'est pas sous cet angle que la royauté actuelle est conçue et perçue. Il ne s'agit pas d'un pouvoir absolu comme sous le règne de Louis XIV!  En Belgique, le roi n'a pour ainsi dire aucun pouvoir propre: il règne mais ne gouverne pas (un peu comme on dit qu'un parfum règne). On ne choisit pas ses parents; pourtant en qualité d'éducateurs et co-responsables de ce que sera la société de demain, ne devraient-ils pas, eux aussi, être ceux qui ont le plus de mérites pour exercer cette fonction suprême au niveau de l'individu? Or c'est ainsi qu'est ressentie la fonction de la famille royale et pour ce qui est du roi, on dit que la fonction crée l'organe, ce qui s'est vérifié. Léopold premier était très réticent, Léopold II jugé peu apte et ce fut un très grand roi, Albert I était trop timide et il fut le 'roi chevalier' en 14-18....
Je ne vous ennuierai plus avec ce sujet, assez vain, somme toute, l'essentiel est que les citoyens aient pu choisir leur régime et puissent en réviser les bases mêmes s'il se dessine une majorité.
Smile
_________________
Qohelet


Revenir en haut
Yahoo Messenger
delly


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 1 015

MessagePosté le: Mar 20 Avr - 14:21 (2010)    Sujet du message: "Un prince français" Répondre en citant

Merci, Fa, pour vos développements judicieux !
Que pensez-vous de Simone WEIL, la philosophe disparue, pas la politicienne-académicienne toujours en vie ?
En particulier des affirmations douteuses de son livre " L'enracinement" , ici:
http://kosmosya.xooit.fr/t271-L-enracinement-de-Simone-WEIL.htm


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:37 (2017)    Sujet du message: "Un prince français"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    kosmosya Index du Forum -> kosmosya -> Livres et revues Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com